Edelweiss 45

Promouvoir la santé mentale

La Méditation en Pleine Conscience

Pouvons-nous un instant nous ouvrir à l’idée qu’il pourrait exister à l’intérieur de nous ce que nous pourrions appeler une « intelligence émotionnelle » qui pourrait nous venir en aide pour résoudre certaines difficultés de la vie ?

Avons-nous conscience du flux de pensées qui envahissent de manière quasi constante notre conscience nous empêchant d’être dans la Pleine Conscience de l’instant présent et notamment de notre part émotionnelle ?

Peut-être beaucoup d’entre nous verrons dans les émotions une contrariété pour l’esprit, une source de souffrance dont nous nous passerions bien…

Beaucoup d’entre nous verrons dès lors la nécessité de mettre nos émotions à distance, de ne pas s’en préoccuper ou pire d’établir des barrages de défenses entre nos émotions et notre conscience… pensant mieux vivre ainsi…

La pratique de la Pleine Conscience nous fait découvrir qu’il s’agit là peut-être d’une erreur fondamentale et que notre vie serait plus stable et plus sereine si nous acceptons délibérément de prêter attention à nos émotions et à toute l’expérience de l’instant présent, sans aucun jugement.

La fleur de Lotus nous apprend quelque chose sur nous : cette fleur se caractérise par son besoin de se nourrir dans le fond obscur et boueux d’une vase et simultanément par son besoin de la chaleur du soleil dans la pleine lumière de celui-ci.… Il ne viendrait pas à l’idée de la fleur de Lotus de refuser d’enfoncer ses racines dans la boue sous prétexte que la boue est quelque chose de trop dégoûtant et laid… Si cela lui venait à l’idée, elle ne survivrait pas très longtemps…

Pourrions-nous de même accueillir l’idée que pourvu que nous cessions notre lutte contre notre part émotionnelle, même les émotions désagréables pourraient nous guider de manière utile dans notre vie ?

Si oui, alors nous pourrions nous tourner vers la pratique de la méditation en Pleine Conscience pour progresser dans cette attention à l’instant présent.

Jon Kabat-Zinn a établi un protocole d’apprentissage de la Pleine Conscience dont l’initiation commencerait par un exercice le « balayage corporel » qui nous suggère de maintenir notre attention sur les sensations corporelles.

Petit à petit, la personne apprend alors à être pleinement consciente de son vécu présent, en particuliers de ses émotions et sensations corporelles, agréables ou désagréables et elle apprend à « laisser passer » les jugements qui pourraient surgir automatiquement à propos de l’expérience vécue présentement.

Cet entraînement attentionnel rend notre conscience plus disponible et plus réceptive à la pratique de la « Méditation avec visualisation » qui visent à développer en nous certaines qualités émotionnelles comme l’équanimité et la compassion.

Vous trouverez plus d’explications sur la « Pleine Conscience » dans le document ci-contre intitulé « La Méditation basée sur la Pleine Conscience ».